Electronique imprimée: un avenir couleur argent

Electronique imprimée

L’automobile fait de l’œil à l’électronique imprimée. Et il y a de quoi ! L’électronique s’imprime sur supports souples et/ou flexibles, en multi-couche  – qui dit multi-couche dit multi-fonction, en transparence et en 3D. Finis les composants rigides et lourds, l’électronique pourra bientôt s’insérer dans tous les coins et recoins de votre véhicule. Les capteurs imprimés adapteront, personnaliseront votre environnement, votre habitacle. Une avancée que l’industrie automobile intègre dès maintenant et que nous verrons arrivée d’ici 3 ans dans les véhicules.

Une innovation qui concerne l’automobile mais bien plus. Qu’en est-il des télécommunications et de la domotique? Le monde se connecte et l’imprimé n’a-t-il pas sa carte à jouer ? Bien sûr nous indique Arnaud Maquinghen, Directeur Général de VFP Ink Technologies. “L’oxyde d’indium-étain a pour le moment une transparence supérieure à celle de l’électronique imprimée. Mais l’épuisement de cette ressource contenu dans chaque smartphone est dores et déjà programmée.” L’utilisation de nano-particules d’argent permet un dépôt très fin donc moins coûteux et suffisant pour une bonne connectivité. Mais il permet aussi une impression transparente. Voilà une perspective intéressante pour révolutionner l’univers du tactile. Tactile ? Au fur et à mesure tous les appareil électroniques le deviennent. Et si il y a bien un secteur en croissance c’est celui de la domotique et autres smarthomes et là l’imprimé a une autre belle avancée à faire valoir l’électronique 3D ou plutôt un électronique imprimée adapté à l’injection plastique. Une avancée qui n’est pas sans laisser de glace l’industrie automobile ça va de soit. De belles perspectives à suivre donc sur notre blog qui vous proposera régulièrement des tendances mais aussi des articles plus techniques.