Le bâtiment intelligent s’imprime

Le bâtiment intelligent s'imprime

Si les premières applications de l’électronique imprimée sont envisagées dans l’automobile, comme nous l’évoquions dans notre article : Électronique imprimée un avenir couleur argent, il est un développement qui parait intéressant à suivre : le bâtiment intelligent.

Source : Schneider Electric, Programme Homes

Notre consommation d’énergie ne cesse d’augmenter et les bâtiments représentent 40% de cette dépense. Réduire cette consommation galopante d’énergie est vitale or la maison de demain est et sera connectée. À l’heure où nous devons conjuguer ce paradoxe le bâtiment intelligent est une réponse. Il est intelligent car connecté et intelligent car il permet d’optimiser la dépense et la production d’énergie.

Pour garantir une gestion optimisée de l’énergie, une plus grande sécurité et un confort accru, le bâtiment intelligent s’appuie largement sur la domotique c’est à dire la gestion centralisée des fonctionnalité d’un bâtiment: chauffage, lumière, sécurité, loisirs,…

Or pour le moment les équipements domotiques peuvent être lourds et coûteux l’électronique imprimée a une belle carte à jouer dans ce domaine avec une production en masse de solutions légères et beaucoup moins coûteuses. Les évolutions de l’imprimé fonctionnel permettent d’imprimer sur des supports souples des circuits, des capteurs, des batteries, des antennes… mais aussi des cellules solaires fines imprimées en sérigraphie et en flexographie. Des opportunités pour conjuguer connectique et optimisation de l’énergie sans parler de la simplicité de mise en oeuvre…