L’imprimé et la médecine sur-mesure

L’imprimé fonctionnel est en pleine croissance comme nous l’évoquions notamment dans : “électronique imprimée, un avenir couleur argent” et le secteur de la santé ne fait pas exception.

L’impression de capteurs notamment ouvre la voie à de nouvelles applications santé et bien-être, le suivi des constantes des patients mais aussi la récolte de données dans la vie quotidienne. Des informations qui permettront des traitements de plus en plus sur-mesure pour lutter contre les troubles musculo-squelettiques par exemple en corrigeant précisément les postures et les gestes.

Mais l’électronique imprimée n’est pas seule en lisse voici venir la bio-impression… Issue de la fabrication additive (impression 3D) la bio-impression promet de belles réussites et est même un des secteurs de l’impression 3D qui a connu le plus de développements ces dernières années. Jusqu’ici pratiquée essentiellement aux Etats-Unis, la bio-impression se développe maintenant dans le reste du monde.

Organovo, premier laboratoire spécialisé en impression 3D est le leader dans ce domaine a dores et déjà développé des tissus osseux et réalisé des greffes de tissus hépatiques.

En France on compte notamment avec les lyonnais de 3DFAB qui met l’accent sur la médecine régénérative et plus particulièrement les greffe de peau à destination des grands brûlés.